GHARIB Turath

Sujet de Doctorat

Rénovation et réhabilitation des bâtisses à l’aide de matériaux composites avancés: la mise en œuvre de bâtiments anciens et historiques

Résumé

Bâtiments en maçonnerie et monuments constituent une partie importante du patrimoine bâtiment du monde. Les murs de maçonnerie de ces bâtiments ont été principalement conçus pour résister aux charges de gravité. Les charges horizontales, induites par les accidents environnementaux (tremblements de terre, ouragans, …), générent des sollicitations dans le plan et hors du plan dans ces murs. Plusieurs techniques de remise en conformité ont été élaborés pour améliorer la résistance des bâtiments en maçonnerie: ajout d’éléments linéaires (RC entraits ou cadres), les renforcements avec du béton projeté renforcé, ou le renforcement avec des matériaux de type polymères renforcés de fibres (PRF). Ces techniques de renforcement peuvent être efficaces mais, dans la plupart des cas, les matériaux utilisés ne sont pas compatibles avec l’esthétique du bâtiment (maçonnerie ancienne ou historique).

Dans les dernières années un nouveau type de composite ont émergé: textile renforcée à matrice minéral (TRMMC), montrant la capacité d’adaptation accrue avec du béton comme matériaux: la compatibilité esthétique et les performances mécaniques des matériaux.

Par conséquent, l’objectif principal du projet de thèse est de renforcer les structures en maçonnerie en pierre afin d’analyser l’efficacité du renforcement dans le cas des structures en maçonnerie soumises à des charges horizontales. Le projet de thèse suivra une stratégie d’analyse à partir d’éléments à une échelle méso à des structures macroscopiques et aussi de poursuivre un programme de recherche associant les approches théoriques / numérique avec ceux expérimentaux.

Encadrants

  • Emmanuel FERRIER
  • Aron GABOR
  • Nadège REBOUL

Début et fin de thèse

01/10/2012 – 06/07/2015

Activités pédagogiques