HALLONET Anne

Anne

Sujet de Doctorat

Développement d’un nouveau matériau composite à matrice polymère et fibres de lin continues pour le renforcement extérieur de structure en béton

Résumé

Le béton armé, comme tout matériau de construction, subit une dégradation difficilement prévisible sous les contraintes environnementales. De plus des erreurs de conception ou des changements d’utilisation au cours de la durée d’exploitation peuvent aussi amener une évolution des sollicitations.Parmi les différentes méthodes de réparation et de renforcement, le collage de renforts composites avec des fibres de verres ou de carbone sont maintenant une méthode approuvée et couramment employée. Ces derniers appliquent une force additionnelle à la surface du béton s’opposant à la déformation et offre une couche de protection supplémentaire avec le milieu extérieur.

Ma thèse s’inscrit dans le cadre du développement de cette technique à des matériaux plus écologique, que sont les fibres de lin, et de la collaboration industrielle avec le projet FIABILIN, piloté par Arkema, pour le développement des fibres longues de lin à la filière des composites techniques. L’objectif de cette thèse est donc multiple : il convient de développer un composite avec renfort de fibres de lin adapté pour le renfort de béton, d’en évaluer les comportements à long et moyen terme.

Encadrants

  • Emmanuel FERRIER
  • Laurent MICHEL

Début et fin de thèse

01/10/2013 – 08/072016

Activités pédagogiques